Les paramètres généraux de la conception bioclimatique

0 Comments

conception bioclimatique

Une conception bioclimatique est tout d’abord une conception qui tend à adapter l’architecture d’un projet aux caractéristiques et particularités du lieu sur lequel il sera implanté. L’architecture sera donc mise en place de façon à tirer profit des avantages du milieu, mais aussi de se prémunir de ses désavantages et contraintes. Le but d’une conception bioclimatique est d’apporter un confort inégalable en utilisant uniquement des moyens naturels. Pour en savoir plus sur la conception bioclimatique, voyons à travers cet article les principes généraux qui le régissent.

La mise en place de moyens naturels

Lorsqu’on parle de conception bioclimatique, il faut avoir directement en tête la mise en œuvre de tous les moyens naturels pour un projet de construction. En effet, on favorise surtout l’utilisation des énergies renouvelables et on réduit les moyens techniques mécanisés et énergies extérieurs au site. Les méthodes et stratégies architecturales relatives à la conception bioclimatique vont tendre à profiter au maximum du soleil en hiver et s’en protéger en été. Raison de plus pour laquelle on parle également d’architecture solaire ou passive.

L’optimisation du confort du bâtiment

En plus de l’utilisation des moyens naturels tels que l’énergie solaire, la conception bioclimatique implique également une considération du confort d’ambiance de la construction. Pour cela, plusieurs paramètres seront pris en considération. Tout d’abord, l’orientation de la construction sera très importante, car elle permettra d’exploiter l’énergie ainsi que la lumière du soleil. Aussi, le choix du terrain est également en ligne de mire, car ce dernier assure le climat, la topographie, les zones de bruits ainsi que les ressources naturelles. Pour que le confort d’ambiance soit garanti, les éléments de la construction tels que les matériaux, les protections ou encore les surfaces vitrées sont à considérer.

Les méthodes à adopter

En plus du confort et de la mise en œuvre de moyens naturels, la conception bioclimatique implique certaines méthodes particulières à prendre en compte. En effet, pour tirer profit au maximum de l’énergie solaire, il faudra que le bâtiment puisse capter au maximum l’énergie, la diffuser et la conserver. Ce processus devra être assuré en hiver. Par contre en été, le bâtiment devra se protéger de la chaleur du soleil et donc évacuer le surplus de chaleur qu’il y a à l’intérieur. La conception bioclimatique va impliquer plusieurs paramètres techniques, mais aussi des méthodologies de construction pour garantir ces principes de base.

Il y aura donc 3 systèmes à maitriser pour assurer la conception bioclimatique. Tout d’abord, il faudra capter et se protéger de la chaleur respectivement en hiver et en été. Ensuite, il sera nécessaire de transformer le rayonnement en chaleur et la diffuser. Et au final il y a la conservation de la chaleur ou de la fraîcheur selon la période et la saison. En hiver donc, l’énergie solaire sera conservée dans le bâtiment pour être ensuite utilisée au moment opportun. En été, par contre, on essayera de conserver la fraîcheur nocturne dans le bâtiment pour pouvoir la diffuser au cours de la journée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *